Monsieur mon Amour

Monsieur mon Amour – Alexandra de Broca

J’ai toujours eu une attirance particulière pour la période de la Révolution Française. Sans doute l’un des épisodes les plus violents et les plus sanglants de l’Histoire de France, mais aussi celui qui a fait basculer la société vers le monde tel qu’on le connait aujourd’hui, marquant la fin de la Royauté. Ce roman entre journal intime et ouvrage épistolaire relate justement les derniers jours d’une des plus proches amies de la reine Marie-Antoinette.
Outre son sujet, c’est aussi son titre très poétique, Monsieur mon Amour, qui m’a donné envie de le lire… Lire la suite

La cour des grandes – Adèle Bréau

Ce livre m’a été offert par ma maman qui, depuis que j’ai dépassé la fatidique trentaine, me pousse régulièrement (et pas très discrètement) à lire des romans dont les héroïnes sont soit des célibataires endurcies qui découvrent l’amour, soit des mères de familles débordées mais heureuses. J’essaie de ne pas voir le message subliminal…
Généralement ces livres se ressemblent tous. Faciles à lire mais vite oubliés, ils manquent cruellement d’originalité et ont tous la même morale : une femme ne peut apparemment être heureuse sans mari et enfant, et tant pis si pour cela elle doit subir stress, fatigue, culpabilité, et j’en passe, la félicité familiale efface tous les inconvénients!
Autant dire que je commençais cette lecture sans grand enthousiasme… Pourtant, j’ai été agréablement surprise. Lire la suite

Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Je « connais » Virginie Grimaldi depuis quelques années, puisque je lis régulièrement son blog Femme sweet femme . J’ai été très contente pour elle lorsque j’ai su qu’elle publiait son premier roman, et j’avais surtout hâte de lire sa plume sous un autre format que des billets de blog! J’ai finalement un peu traîné avant d’acheter Le premier jour du reste de ma vie, d’une part parce que j’attendais qu’il sorte en poche (ça tient moins de place dans la bibliothèque) et d’autre part parce que j’ai eu un peu de mal à le trouver dans ma petite ville de province où les librairies ferment les unes après les autres… Lire la suite

La vie en mieux

La vie en mieux – Anna Gavalda

La vie en mieux n’est pas vraiment un roman, pas vraiment non plus un recueil de nouvelles. C’est, comme le dit l’auteure elle-même, « deux histoires » distinctes, qui peuvent tout à fait être lues séparément, et qui n’ont pour point commun que leur thème : des jeunes gens qui prennent conscience qu’ils se sont trompés de vie. Lire la suite

L’horizon à l’envers – Marc Levy

J’étais une grande fan des premiers romans de Marc Levy. Et puis mon intérêt a un peu faibli. Même si je lisais toujours ses romans avec plaisir lorsque je les trouvais à la bibliothèque, je les trouvais nettement moins passionnants que Et si c’était vrai ou Les enfants de la liberté (entre autres, mais j’ai particulièrement aimé ceux-ci). Et puis son dernier, l’Horizon à l’envers, a éveillé ma curiosité. Pour tout dire, un malentendu est à la base de mon envie de le lire, mais toujours est-il que je l’ai dévoré en quelques jours seulement. Lire la suite

Jean Teulé

Le magasin des suicides – Jean Teulé

Je ne connaissais de Jean Teulé que ses romans historiques : Le Montespan que j’avais adoré, Fleur de Tonnerre que j’avais trouvé original, Charly 9 que j’ai eu bien du mal à terminer. Avec le Magasin des Suicides, il quitte le passé et l’histoire de France pour une époque indéterminée, probablement un futur lointain, avec un scénario bien trouvé. Un joli moment de lecture, plus joyeux qu’il n’en a l’air! Lire la suite

Charly 9 – Jean Teulé

Les romans se suivent et ne se ressemblent pas! J’avais adoré le Montespan, je n’ai pas accroché du tout à ce Charly 9. Je ne remet toutefois pas en cause l’écriture de Jean Teulé, c’est probablement l’un des livres les mieux écrits que j’ai pu lire dernièrement. Mais le personnage de Charles IX m’a semble beaucoup moins charismatique que le mari trompé de la Montespan… Lire la suite